mon mini monde

14 mars 2010

l'entrée

Quelques problèmes, notamment de gros soucis avec le chien Pilou qui partage notre vie depuis 12 ans mais qui arrive à la fin de son parcours, m'ont un peu empêché de "produire" autant que je le désirais ces derniers temps. Les contrariétés ne me rendent pas l'âme créatrice.

Pour autant, j'ai quand même entamée une nouvelle vitrine mais son évolution n'est pas encore assez avancée pour que je la mette en ligne.

Alors, pour faire patienter, il me restait une vitrine que j'ai terminée en juillet 2008 et que je n'avais jamais postée car j'ai perdu les photos d'origine, celles que je fais au fur et à mesure de la réalisation et, surtout, avant la mise n place de la vitre.

J'ai eu un problème d'ordinateur qui a nécessité une réinitialisation, et, bien sûr...je n'avais pas fait de sauvegarde.

J'ai donc refait les photos...mais cela vaut ce que cela vaut.

Je la mets quand même en ligne, tant pis !!!

DSC01476

Elle a été très inspirée par une création de Monique MINEAU.

La difficulté consistait surtout en un trompe-l'oeil qui se trouve au haut de l'escalier : "tourne à droite" qui, bien sûr, n'apparaît pas sur la photo.

La petite chienne qui regarde le jardin depuis la porte est notre petite Soline, coton de Tuléar de son état : elle est faite en fimo mais recouverte de coton travaillé pour bien représenter son poil laineux.

Le chien Pilou est, quant à lui, dans l'escalier et son ballon préféré à côté de la table basse téléphone.

La suspension est du commerce car elle renferme un éclairage (une petite cache a été aménagée sur le haut du boîtier pour y dissimuler la boîte à piles).

DSC01950

Bien sûr, il y a un grand manque d'angles pour la diversité des photos, mais une fois que la vitrine est terminée, c'est beaucoup plus difficile (d'autres sont cependant disponibles dans "divers").

En tout cas, à bientôt pour celle qui est en cours

Posté par chrisanne à 15:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


14 février 2010

la salle de musée

Elle est terminée. Il le fallait car elle était pour Chris et que c'est à la fois son anniversaire et sa fête (un peu aussi la mienne d'ailleurs et même celle de beaucoup de gens !).

DSC02132

La corniche a été faite en balsa travaillée au cutter et agrémentée de deux baguettes fantaisies, l'une rappelant la plinthe du sol.

Les vides laissés par la corniche et les contre-allées ont été remplis avec deux têtes d'HATHOR, qui, comme chacun sait est la déesse de l'amour et de la joie, mais représentée là sous son apparence "vache" (pourquoi pas ?).

Pour remplir davantage le mur du fond, deux autres statuettes ont pris position sur des étagères.

Bon, je le répète, il n'y eu cette fois aucun travail personnel sur la confection des objets, mais uniquement sur le décor.

Le résultat en est sûrement meilleur !

DSC02121   DSC02122

D'autres photos sont disponibles dans "divers"

Rappel du déroulement des opérations :

10 janvier 2010

Tout d'abord, tous mes voeux de bonne et heureuse année 2010 à toutes celles et tous ceux qui se connecteront à mon blog, habitués ou occasionnels.

J'ai fait un énorme "break" qui est allé bien au delà de la trêve des confiseurs, mais, indépendamment des fêtes qui ne sont pas forcément propices à être scotché à l'ordinateur, on remet un peu d'ordre dans tout (les bonnes résolutions, n'est-ce pas!...espérons que cela va durer !)

De plus, la nouvelle vitrine demande des recherches qui ont été moins évidentes que prévu : je voudrais en fait réaliser une salle d'antiquités égyptiennes dans un musée.

Mais, pour trouver des modèles et rester dans l'époque souhaitée par mon coach favori en la matière...j'ai eu un peu de mal !

Mais je crois que je "tiens le bon bout" et que je vais pouvoir démarrer mes travaux.

Je ne sais pas quel sera le résultat final, mais l'inspiration est à peu près celle-là :

800px_GD_EG_Caire_Mus_C3_A9e007

Alors, cette fois-ci, je pense à très bientôt !

24 janvier 2010

Le résultat ne sera pas, en effet ce qui apparaît sur la photo (musée du Caire pour les connaisseurs) mais j'ai gardé le principe de la contre-allée avec des colonnes entre lesquelles seront insérées des stèles supportant des statues.

DSC02085

boîtage 20x30x12

Cadre doré, fond et côtés recouverts de tissu d'ameublement écru avec motifs beige plus soutenu, sol en mousse beige travaillé pour rendre des effets de carreaux et baguettes fantaisies en guise de plinthes

Cette fois-ci, je "triche" car je ne confectionne pas les statuettes : nous en avons toute une collection dont la dimension est tout à fait adaptée. Alors pourquoi faire encore moins bien des reproductions qui ne sont déjà pas des oeuvres d'art ???!!!

Bref, les figurines présélectionnées sont sur la photo. Toutes ne prendront pas leur place dans la vitrine, le choix n'est pas encore fait.

Le scribe, déjà positionné, y sera de toute façon et j'ai confectionné une petite vitrine qui sera fixée sur le mur du fond, derrière lui. Elle a été faite en balsa, l'intérieur tapissé de tissu vieux rose et le cadre est une récupération dont je ne me souviens plus l'origine mais je pencherais pour une des multiples "offrandes" de ma mère qui pense toujours à moi avant de jeter quelque chose (merci maman !!!).

L'armature de la contre-allée est en balsa, ouvertures découpées au cutter. Des baguettes cubiques et cylindriques sont collées sur les parties restantes pour représenter les moulures.

Voilà, à la semaine prochaine, je pense, pour un évolution sensible !

31 janvier 2010

Les statues commencent à prendre leur place définitive mais beaucoup de choses sont encore à finaliser.

Les sujets qui seront entre les colonnes de la contre-allée ont été collés sur des socles en balsa peints en couleur sable.

De part et d'autre de la vitrine (mur de fond), j'ai positionné deux bustes sous cloches vitrées.

La colonne support est un morceau de carton, intérieur d'un rouleau d'alu ou de film plastique, peint en couleur sable. Les incrustations sont faites au poinson avant que la peinture ne soit sèche. Un cercle de balsa est collé sur le dessus pour supporter la satue et recevoir la "cloche" vitrée qui est en fait une couverture d'un flacon de fond de teint. 

DSC02107    DSC02108

De part et d'autre du scribe, deux autres statuettes (dont l'incontournable et magnifique Bastet) prendront leur place sur des socles en balsa de couleur noire.

  DSC02106

  DSC02102

J'ai commencé à réaliser la corniche qui fera le contour du plafond.

Des baguettes de finitions seront positionnées au bas des socles. Bref, plusieurs détails sont encore à régler.

Alors, à+ !

Posté par chrisanne à 16:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 décembre 2009

le lavoir

Un peu...beaucoup même de retard dans la conclusion du sujet, mais effectivement, il y a eu beaucoup d'hésitations au niveau du toit.

J'avais condectionné des pentes couvertes de tuiles mais cela ne s'intégrait pas harmonieusement à l'intérieur d'un cadre.

Alors j'ai fini par opter pour la réalisation de charpentes, ce qui donne ça (format 20x30x10):

DSC02021

Entre temps, j'ai complété la partie lavoir proprement dite (sans jeu de mots !) avec un baquet de linge dans le fond et une planche et un battoir en bordure de rivière.

J'ai également fixée une suspension le long du mur du fond, qui supporte une corbeille de géraniums.

DSC02026   DSC02027

d'autres photos dans "divers"

01 novembre 2009

Sept années en Franche-Comté et maintenant presque dix années en Champagne-Ardennes m'ont permis d'apprécier les magnifiques lavoirs qui ornent les petits villages de ces régions : quelque soit leur style, ils sont tous très bien entretenus et, le plus souvent, très fleuris. En tout cas, charme garanti !

Exemples d'originaux :

2688239469_418150288e  Lavoir_de_Dornecy  lavoirs2

J'ai donc eu envie de créer une vitrine à partir de ces petites merveilles. Pardon d'avance aux puristes...je travaille "sans filet".

Voici la première ébauche :

DSC01999

Le fond est un mur de pierre trouvé sur internet et "reconstitué" à l'échelle désirée sur lequel est collée un vieille fenêtre en bois également trouvée sur internet qui m'a particulièrement plue car elle avait des tons qui se mariaient parfaitement avec le mur.

Les roches, l'escalier et le lavoir proprement dit (qui n'est pas encore sur la photo), sont découpés dans des alvéoles d'emballage et peints en écru avec une pointe de gris violine.

La végétation est tirée de flocage (décor pour maquette de train électrique) et de mini fleurs sèches pour les jardinières de géraniums (contenants réalisés en fimo, bien sûr, et corbeille en tresse de raphia).

Pour la rivière, j'ai peint un morceau de carton aux dimensions du sol couleur beige/marron avec des reflets verts de végétation que j'ai recouvert d'une plaque de plastique transparent pour le reflet.

En façade, une armature de poutres (qui seront évidemment teintées rustique).

DSC02003  DSC02005

Voilà, première étape terminée...à bientôt !

14 novembre 2009

Tout n'est pas encore complètement fixé (ce qui explique quelques effets de "penché") mais le résultat final ressemblera quand même à ceci :

   

DSC02006  DSC02008

Les charpentes ont été vieillies au cutter avant d'être teintes. Le bas du poteau central est habillé de pierres comme le mur de gauche. Au-dessus de ce dernier, un "trompe l'oeil" (vue sur échelle, tas de bois, cornière dans un mur et pots de verdure).

Le lavoir, qui descend en escalier vers la rivière est réalisé, comme les roches du fond, dans des alvéoles d'emballage.

Des jardinières remplies de fleurs sont disposées un peu partout et d'autres flocages viendront paufiner le tout.

Il me reste à habiller le mur de droite (j'ai encore quelques hésitations sur la solution à adopter !).

Par contre, les charpentes seront recouvertes d'un toit de tuiles, qui est déjà fait mais qui sera posé au dernier moment.

DSC02010

A très bientôt pour la suite

01 novembre 2009

Posté par chrisanne à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2009

la cabane du pêcheur

Voici la cabane terminée (pour ceux qui auraient regardé avant aujourd'hui, 6 octobre, j'ai rajouté au sol des caillebotis, Chris trouvant que le centre faisait un peu vide et il est vrai que cela ne fait pas mal : il s'agit de pailles qui entouraient du fromage que j'ai peintes en beige foncé) :

DSC01988

Sur les murs ont été apposées des photos anciennes de pêche prises à Lacanau et dans le bassin d'Arcachon (récupérées sur internet ).

Une patère a été installée pour accrocher un chapeau (tissu collé sur du carton) et l'incontournable ciré de pêcheur ( tissu durci)!

Au sol, une nasse et un panier à poissons taillés dans une vieille passoire ménagère mise en forme et couronnée par un bandeau d'étain (dos de collerettes de vin comme pour la lame du couteau qui sert à couper le saucisson).

Une lanterne est accrochée près de la porte donnant sur le plan d'eau : boutons et fil électrique peints en bronze pour l'armature et morceau de stylo bic pour la "partie vitrée".

Les flotteurs ont été regroupés dans un panier (capuchon de flacon peint en vert) avec un cordage.

Pour le coffrage, j'ai un peu innové par rapport aux vitrines antérieures : s'agissant d'une cabane qui, par définition, se situe à l'extérieur, je lui ai confectionné un toit en tuiles (pétales trouvées bien sûr dans les rayons de loisirs créatifs) :

DSC01979

Les parois extérieures sont à l'identique de l'intérieur : balsa teint en chêne clair.

Voilà, mon frère, tu n'as plus qu'à venir prendre livraison..ou moi à te l'ammener...ou quelque d'autre de la famille à se charger du fardeau !!!  Bref : elle t'attend !!!

D'autres photos sont visibles dans la rubrique "divers".

Mais revenons au début de sa confection :

01 septembre2009

Bien sûr tout le monde connaît la chanson de Cabrel mais, là, il s'agit d'une commande faite par mon "petit frère" (deux petites années de moins mais de nombreux centimètres de plus)  qui était le seul de la famille, jusque là, à qui je n'avais pas fait de vitrine.

Donc, il est pêcheur (entre autres activités), vit à Bordeaux, je vais donc essayer de lui faire quelque chose d'assez personnalisé bien que le  point de départ, le boîtage mansardé, soit très inspiré de Marie-Hélène DEGUILHEM. La photo de rivière m'a été fournie par l'intéressé, donc un coin qu'il affectionne, je suppose !

DSC01941

Format 20x30x10 en carton mousse, intérieur tapissé de balsa teinté en chêne clair.

C'est le début, j'ai déjà commencé à confectionner différents ustensiles qui meubleront l'intérieur...à suivre

...en attendant, si ce n'est déjà fait, vous pouvez faire un tour sur le site de "Fanfan" (lien ami) : elle est très douée et ne "fait" pas que dans la vitrine. Vous comprendrez vite qu'elle a une grande passion pour les chevaux !

DSC01951

Rien n'est encore à sa place définitive (je n'y ai pas encore complètement réfléchi) mais est simplement positionné pour la photo :

Les cannes à pêche ont été faites avec des brochettes bois peintes et vernies. Les moulinets sont des perles plates sur lesquelles j'ai collé des rivets pour avoir un espace d'enroulement du fil (nylon fin de couture) qui est également passé dans des anneaux dispersés le long de la canne (fil de fer très fin collé au néoprène).

Les rames sont faites également avec des brochettes bois pour le manche et des morceaux de bois arrondis (style bâtons d'esquimaux) pour les pâles.

Les flotteurs multicolores sont des perles peintes et vernies et enfilées sur du fil de fer très fin (électronique) de différentes couleurs.

Le filet de pêche a été réalisé à partir d'une vieille fleur de douche peinte en gris foncé et parsemé de débris de bouchon de liège.

DSC01953

J'ai également complété la photo par une barque ancienne qui paraît attendre en contrebas, dont le contour a été mis en relief par du fil électrique marron foncé pour accentuer l'effet trompe l'oeil.

C'est "tout" pour l'instant mais la confection des cannes à pêche, notamment des moulinets, a tout de même pris une bonne demi-journée...A+

20 septembre 2009

N'imaginant pas mon petit frère partant à la pêche le ventre vide, je lui ai aménagé un petit coin de la cabane pour le "casse-croûte" :

DSC01959  DSC01963

Pour l'heure il y a du pain et du saucisson et quelques cannelés (mais très spéciaux ceux-là : la recette lui en a été donnée par un pro et reste "top secret", alors, des comme ça, ne cherchez pas, vous n'en mangerez jamais d'aussi bons !).

Il y a aussi une bonne bouteille...de Bordeaux, bien sûr.

Tout est fait en fimo, sauf la bouteille qui est réalisée à partir d'une baguette cylindrique de balsa, travaillée en forme puis peinte en noir (mélangé à un peu de rouge). La collerette est taillée dans une vraie ainsi que le bouchon de liège.

Quant à l'étiquette, c'est également une vraie, récupérée sur internet et réduite à la taille ad hoc.

Au mur, un poster de pêche (il y en aura d'autres) et une étagère où est posé un cordage ainsi qu'une boîte d'appâts (perles de couleurs).

Sur le mur d'en face j'ai installé un "range-cannes à pêche" :

DSC01960

Le socle est en carton et l'attache murale est une fixation récupérée dans un emballage. Le tout a été peint en marron.

Le manche de l'épuisette est en fil de fer et le filet a été découpé dans un plus grand qui entourait une barquette de fruits.

Les bottes sont en fimo recouvert de tissu thermocollant (mercerie) un peu "sali" avec de la peinture blanche.

Voilà. D'autres éléments sont prêts mais non installés, alors, à bientôt.

Posté par chrisanne à 03:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 août 2009

la brasserie

Terminée, elle rejoint la catégorie des "inventées"

format : L24 x l18 x p10 (plus de photos dans albums "divers")

DSC01925

La photo est réalisée avec la lumière allumée dans l'applique.

Les vitrines latérales et frontales ont donc été posées ainsi que des baguettes latérales, faîtales et support de base.

Des tiges de laiton agrémentées de perles de laiton également ornent les façades.

Les clins d'oeil :

  • à l'intérieur, outre l'affiche de notre apéritif favori ("four roses"), le petit coin banquette que nous affectionnons particulièrement.

  • le nom de la brasserie ("à l'arbre sec") est celui du nom de la rue où nous étions locataires d'un studio que nous avons dû hélas quitter, l'immeuble devenant résidence hôtelière.

  • le numéro de téléphone de la brasserie était le notre (inutile d'appeler, il n'est plus attribué !!!)

  • "maison de confiance" est une mention très répandue sur les vitrines des restos, cafés et autres commerces à Paris et qui plaisait beaucoup à Chris.

Voilà, commencée lors du tournoi de Wimbledon où mon tennisman favori a particulièrement brillé (je parle bien sûr de Federer !), elle se termine à l'anniversaire moins gai celui-là de la mort d'une autre de mes idoles (Elvis pour ceux qui ne savent pas).

C'est donc une vitrine toute chargée de symboles qui restera très personnelle...mais qui, j'espère, vous plaiera !

En tout cas, en voici les différentes étapes de conception :

20 juin 2009

Eh bien me voilà repartie pour une nouvelle aventure.

Je m'attaque à la réalisation d'une brasserie.

Je vais faire un boîtage "boutique", comme celui de la librairie de Chris, mais cette fois-ci je vais essayer un vitrage sur trois côtés.

Les premières investigations ont consisté à choisir le style de la façade et sa couleur et, pour cela, un week-end parisien a été mis à profit pour aller faire "mon marché" et prendre quelques photos, histoire de suppléer ma mémoire qui me fait quelquefois défaut, mon cher ami Aloïs me faisant parfois des niches !!!

A ma décharge, on ne peut pas se rappeler tous les détails au point de les reproduire !

Mon choix s'est porté  sur une façade qui sera un mélange de celle du "Dôme" et de celle du "Pharamond" et peut-être aussi un peu de la "Poule au pot".

J'ai donc procédé au dessin sur une feuille de carton et j'ai évidé les parties qui seront vitrées.

Le tout est peint en rouge bordeaux et je terminerai par une couche de vernis pour que cela soit moins terne :

DSC01824

Les deux parties devant sont évidemment celles qui seront sur les côtés.

Ces gabarits seront collés sur les vitres avec de la colle néoprène et bien sûr agrémentées de quelques fioritures. Une des parties évidées constituera la porte.

Donc, en boîtier, seul le carrelage et le fond ont été faits en carton mousse.

Le sol a été garni d'un imprimable de carrelage et le fond d'un tissu mousse beige, imitant une moquette murale.

Le plafond sera fait plus tard.

J'ai commencé à réaliser le comptoir-barcomptoir-bar, mais....à suivre

15 juillet 2009

Quelques semaines sans mise en ligne...mais non sans travail !

Cependant, les objets réalisés étaient séparés les uns des autres et il fallait rassembler tout ça pour que cela soit un peu "photogénique" !

Voilà donc où j'en suis :

DSC01835

Le comptoir-barcomptoir-bar est en carton mousse recouvert de tissu et les armatures "bois" sont des liens de fermeture de sachets peints en marron.

Les pieds des tabourets sont des pique-olives peints en noir et chaussés de rivets fantaisie .

Les sièges sont, comme pour le guéridon du petit théâtre, des pastilles récupérées dans les sachets de café et peints en rouge bordeaux puis entourés de fil doré.

Le fond de bar est en balsa teint en acajou dans lequel j'ai découpé un rectangle pour y insérer un miroir de courtoisie pris dans une ancienne trousse à maquillage sur lequel j'ai collé des étagères en balsa également teintes en acajou.

Des posters représentant des vues de Paris ont été découpés dans un catalogue pour cartes de voeux.

La coupe (trophée de vainqueur), la brasserie pouvant être le point de ralliement des supporters, est une fève qui avait été insérée dans une galette des rois.

Les bouteilles et les verres sont confectionnés à partir de flexibles en plastique de vaporisateurs (tous diamètres et toutes transparences), les pieds des verres étant découpés dans des plaques de plastique dur à l'aide d'une perforeuse pour feuilles de classeur :

DSC01837

La desserte (qui n'est sûrement pas à sa place définitive car il reste à réaliser les tables et les chaises), est en carton recouvert de tissu dans sa partie basse et peint en marron dans sa partie haute et entouré d'un fil de laiton.

Pour l'instant j'y ai seulement mis des assiettes mais d'autres éléments de couvert viendront sur le plateau.

J'ai également confectionné une pompe à bière, qui sera sur le comptoir et que voici :

DSC01828

Elle est faite en perles (bois, laiton..) fil doré, rondelles et cônes récupérés (bricolages divers).

Un lien doré de sachet de gâteaux  a été percé à trois endroits pour y introduire les trois manettes de tirage faites en fil de fer d'armature de bouchon de champagne, surmontés d'une perle peinte en noir. Le tout a été verni.

Voilà. Maintenant je vais attaquer presque le principal : de quoi s'installer pour consommer !

20 juillet 2009

Vacances obligent..et surtout aident, les travaux progressent plus rapidement.

J'ai installé les vitrines latérales, terminé la desserte et confectionné les tables.

Une banquette d'angle est positionnée en fond de salle pour un coin intime. En façade, avec les tables, il y aura de simples chaises.

DSC01849     DSC01846

La pompe à bière a pris sa place et je vais ajouter quelques verres et autres accessoires sur le bar.

Je me suis également occupé de la façade (configuration de la porte, fioritures sur la partie basse...) mais elle ne sera bien sûr installée qu'à la fin.

Des affiches seront  collées sur le mur du fond de salle et une applique y sera positionnée mais elle ne sera pas complètement factice car je compte y installer une véritable ampoule pour pouvoir éclairer la vitrine de l'intérieur.

Une visite à "pain d'épice" s'impose pour cela...ce qui sera fait dès la semaine prochaine !

A+ donc !

02 août 2009

L'électricité est mise : L'ampoule a été intégrée dans un échantillon de parfum découpé, surmonté d'une perle en bois peinte en bronze et d'une autre perle en laiton. La base est en liège (morceau de bouchon). Des bagues en laitons agrémentent le tout. Bien que l'ampoule soit en 3,5V, je n'ai mis aucun élément en plastique au autre matière risquant de fondre. Il est de toute façon déconseillé de laisser la lumière trop longtemps allumée dans une vitrine : même avec un petit voltage, il y a risque de surchauffe dans un espace fermé.   

Alors, bien sûr, lorsque tout est éteint dans la pièce et que seule la vitrine est allumée...ce n'est pas Versailles ! En l'occurrence, cela fait même un peu "bar louche" comme dit Chris, il faut donc ajouter un éclairage indirect, mais c'est surtout pour se faire plaisir et faire un peu plus vivant.

J'essaierai une photo avec l'applique allumée lorsque tout sera terminé, mais, pour l'instant, voici la nouvelle étape :

DSC01882   DSC01885

J'ai remplacé les quatre pieds des tables par un pied central plus pratique pour insérer les chaises.

Celles-ci ont été confectionnées ainsi : les sièges sont des couvercles de mignonnettes de safran peints en bordeaux.  Les dossiers sont des bâtonnets d'esquimaux découpés et peints en marron entourés de lien noir. Les pieds de devant sont des morceaux d'allumettes.

Des vases uniflores sur chaque table, des verres , un grand bock de bière et une corbeille de croissants ont été rajoutés sur le bar.

Maintenant, il reste à découper les baguettes du socle et du faîte et à poser la vitre de façade.

Pour terminer, des inscriptions seront faites au transfert sur les vitrines. Chris m'a soufflé plusieurs clins d'oeil pour cela...donc, à suivre...mais après une petite escapade seine-et-marnaise et toulousaine, histoire de voir un peu mon petit (et grand) monde !

Posté par chrisanne à 13:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]



28 mai 2009

le petit théâtre

Il est terminé !

Les différentes étapes de l'opération sont reproduites infra mais voici le résultat final :

DSC01805

D'autres photos sont disponibles dans la rubrique "divers".

Il restait à faire les luminaires :

Le lustre et les appliques terminés avant pose :

DSC01793

Les armatures sont en fil électrique très fin dénudé (les perles les plus petites ne pouvaient être enfilées sinon), et le reste est en perles de cristal et en perles diverses peintes en doré. Un bouton peint également en doré paufine la base.

Les "feux de la rampe" sont des rivets fantaisie (vendus en sachets multicolores) dans lesquels sont collés des strass récupérés sur un ti-shirt (je ne suis pas "fana" de ces machins-là sur les vêtements !).

Le rideau est bien sûr en velours rouge bordé de cordelette (récupérée elle aussi sur des emballages cadeaux) en sa partie supérieure.

Je donne aussi en détail le canapé car j'ai été "obligée" d'en faire un second pour Chris qui a eu un petit coup de foudre !

DSC01783

J'ai pris un plaisir extrême à réaliser cette vitrine. Je n'aurais pas eu l'idée, en tout cas pas tout de suite, de me lancer sur ce thème sans l'envie de Nadine : elle s'est reconnue donc je peux la citer et, quelle que soit sa décision (je prends, je prends pas...), je la remercie de m'avoir poussée à la créer.

Qu'il s'agisse de la conception dans ma tête, des recherches (comment, avec quoi ?...) et de la réalisation concrète, tout a été un vrai bonheur !!!

Merci aussi à Michèle (celle pour qui j'ai fait le bureau) qui m'a fourni la plupart des tissus qui ont servi à cette réalisation. Elle donne aussi dans les mini-vitrines mais a en plus quelque chose que je n'ai pas du tout : c'est une excellente couturière !!! (à quand son blog ???)

Merci aussi à Chris, qui, comme toujours, mais particulièrement cette fois, m'a été de très bon conseil.

On repart donc sur la génèse :

26 avril 2009

Voilà, la véranda est terminée et a pris sa place dans la rubrique des "à l'identique".

Je vais donc maintenant attaquer ma prochaine réalisation.

J'ai pas mal de trac pour celle-là car elle est destinée à quelqu'un qui suit mon blog et m'encourage beaucoup.

Elle partageait ma vie professionnelle quand j'ai commencé à confectionner des vitrines et m'avait dit à l'époque qu'elle aimerait un petit théâtre.

Je n'ai pas oublié, alors, ce théâtre, je vais essayer de le faire. Je sais qu'elle suivra les étapes de sa création au fil de l'eau.

S'il lui plaît une fois terminé, il sera pour elle.

Je sais qu'elle se reconnaîtra !!!

Pour l'instant il est encore seulement dans ma tête...plein de choses sont encore à matérialiser. Mais cela va venir !!!

A+ donc...

04 mai 2009

Voilà, c'est parti !

Les cogitations sont terminées, du moins en ce qui concerne les grandes lignes.

J'avais deux options : la salle vue de la scène ou la scène vue de la salle. J'ai opté pour la seconde.

Mais, après, il a fallu trouver le décor pour le mur de fond et cela n'a pas été une mince affaire : je voulais quelque chose susceptible de recevoir une représentation classique, intérieur ou extérieur mais sans personnages et qui s'accorde, au niveau des couleurs avec le reste de la salle.

Il m'a fallu de nombreux "clics" pour trouver chaussure à mon pied, mais je l'ai...enfin, moi, j'aime bien !

Voici donc le début de l'aventure (pour reprendre le terme du message de ma grande soeur qui m'a beaucoup émue !)

DSC01731

Le boîtage est en carton mousse en 10 cm de profondeur à partir d'un cadre 18X24.

La scène représentera un peu plus de la moitié de la profondeur - 6 cm - (c'est quand même ça le plus important !). Elle est en balsa reposant sur des "tasseaux" d'allumettes et le parquet est un imprimable.

Le reste des préparatifs a consisté à chercher et choisir dans tout mon bazar ce qui va me permettre de réaliser l'intérieur.

J'ai donc sorti mes sacs "d'estrassaïes" (je ne garantis pas l'orthographe mais c'est une expression de Chris et il faut être marseillais, je pense, pour comprendre !), bref, mes bouts de tissus en tout genre, mes boîtes de camembert et, dans les "moules" que je garde pour réaliser des objets en plâtre, j'en ai trouvé un excellent qui va me permettre de confectionner...les loges !

Les tissus c'est bien sûr pour le rideau (velours rouge) et pour la garniture des meubles qui serviront de décor sur la scène !

J'en suis donc là pour l'instant. Hélas, la vie active n'étant pas terminée, les "accouchements" sont beaucoup plus long qu'on ne le voudrait !!!

                DSC01736              DSC01733

Le week end dernier ayant été "parisien", je n'ai pas beaucoup travaillé à la vitrine.

Mais il a été mis à profit, ainsi que la semaine qui a suivi, pour les cogitations et recherches en tous genres.

Alors j'ai un peu plus avancé ces deux derniers jours :

  • réalisation des corbeilles d'orchestre :

DSC01748

à partir donc des alvéoles dorées d'une boîte de chocolats dont l'intérieur a été peint en rouge.

Les fauteuils sont en carton mousse recouvert de velours rouge et les accoudoirs en laiton.

Quelques fleurs agrémentent le devant de chaque corbeille.

  • les cintres :

DSC01745

L'armature est en carton bois et les "moulures" de l'arrondi sont une tresse de raphia, le tout peint avec de la peinture dorée.

Les petits arceaux dans les coins supérieurs ont été réalisés avec des morceaux d'un serre-tête d' Emma également peints en doré (tu vois, ma puce, tu peux en casser d'autres et me les garder, j'en ferai toujours quelque chose !). Les coins sont garnis de tissu de velours.

Voilà donc ce que cela donne pour l'instant :

DSC01742

Comme l'on est face à la scène, les fauteuils sont vus de dos. Il fallait donc atténuer la raideur de l'arrière des dossiers.

J'ai donc confectionné un promenoir dans le couvercle d'une boîte de camembert recouvert de velours mordoré (le même que pour les angles des cintres). La main courante est un morceau de cordelette récupéré sur un emballage cadeau.

Le dos des corbeilles est également découpé dans une une boîte de camembert et le bord supérieur est une "queue de singe" (cure-pipe) " piquée à Chris (mais il y a bien longtemps que cela ne lui sert plus !).

Les escaliers latéraux (qui ne sont pas à leur place définitive), sont en carton et balsa.

Voilà, il reste maintenant à habiller la scène et à la meubler, de même que le plafond et les côtés de la salle.

C'est loin d'être terminé mais cela progresse !

25 mai 2009

DSC01763

Voilà, la scène a été dotée de deux colonnes à chaque extrémité : elles sont faites en balsa peint en blanc et en marron pour le coffrage. Les colonnes proprement dites sont également en balsa (baguette cylindrique) recouvert de vénilia marbré (le même qui avait servi pour le sol du salon de Mu).

Le paravent est fait avec des morceaux de bâtons d'esquimau recouverts de tissu et encadrés par des queues-de-singe.

Le canapé est en carton mousse sur lequel, pour le siège et le dossier, est collé une plaque de mousse, le tout recouvert de tissu. Les accoudoirs sont en carton recouvert également de tissu et enroulé autour d'un morceau de pique-olive .

Un morceau de câble électrique est collé autour du dossier et sert également pour le piètement.

J'ai également habillé les murs de la scène :

côté cour :                                                   

                                           

DSC01789

Au mur, un pendentif dont la boucle d'acccroche était cassée et que j'ai donc complètement enlevée.

La crédence est entièrement en plastique peint : les pieds sont des liens (fermeture de sachets de gâteaux ou autres...) et le plateau est une pastille récupérée dans un sachet de café (l'antivol ou l'anti-humidité je pense !!!).

La coupe est en fimo peint et les fruits sont des perles.

... et côté jardin :       

DSC01786

Le cadre est bien sûr en balsa peint en doré, l'intérieur étant un imprimable récupéré sur internet.

La moulure est une fantaisie à coudre sur les vêtements.

L'applique est une composition avec perles, fermeture de bijoux et fil électrique très fin (celui qui sert en électronique).

La prochaine étape sera le reste des luminaires : appliques pour la salle et lustre pour la scène...et, bien sûr, le rideau !

Posté par chrisanne à 14:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 mai 2009

intermède

Rien à voir avec les vitrines mais j'ai dit que j'aimais aussi tricoter et, les beaux jours arrivant (oui, je sais, mais le soleil finira bien par se montrer !), j'ai eu envie de faire des petites choses pour mes trois princesses.

Pour Emma (6 ans):

DSC01728

Pour Carla (4 ans) :

DSC01729

Pour Tiphaine (1 an) :

DSC01737

Adrien (10 ans) a eu un polo du commerce (les modèles pour garçon ne sont pas très nombreux pour l'été) mais je lui ai promis un pull pour ses prochaines vacances de ski !

Allez, on revient au petit théâtre !!!

Posté par chrisanne à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2009

la véranda

Ayant à peu près épuisé le stock des vitrines déjà faites, voici une nouvelle catégorie qui me permettra de poster au fur et à mesure de leur avancement les réalisations en cours.

Je commence donc par la véranda, qui figurera plus tard dans les "à l'identique", puisqu'il s'agit de la nôtre et que j'essaie de la reproduire le plus fidèlement possible.

Voilà donc d'abord l'original :

DSC01678   DSC01667   DSC01668

Le grand défi cette fois-ci sera de réaliser l'armature car je me lance dans la découpe du verre...enfin je vais essayer !!!

Pour le reste, le sol est réalisé à partir du même revêtement que l'original sur lequel j'ai redessiné les "carreaux" au poinçon et les murs ont été peints et travaillés pour rendre l'effet crépi.

Les meubles sont faits en bois et fil de fer (dossier en raphia pour le canapé). Les motifs des coussins du canapé ont été peints sur du tissu (comme pour les rideaux des chambres d'Adrien et d'Emma).

Les sculptures (toujours des répliques d'originaux faits par ma mère), tête de cheval et porteur d'eau sont en pâte Fimo.

DSC01671   DSC01683   DSC01685

Derrière la fenêtre, en filigrane, les tableaux sur le mur du bureau que l'on aperçoit à l'intérieur.

Il me reste à terminer la table basse  (pour l'instant seul le plateau est fait : carreaux de mosaïque collés sur du carton mousse, peints et vernis), et confectionner le miroir...je ne sais pas encore comment !

Puis viendra le moment fatidique de l'armature...c'est une autre histoire ! Alors la suite au prochain numéro !

L'intérieur est maintenant terminé :

DSC01698

Les pieds de la table ont été réalisés en fil de fer et les "fioritures" des côtés avec du lien (celui qui entoure les câbles d'alimentation des emballages d'électroménager ou d'électronique), le tout collé sur le cadre en balsa peint en noir du plateau.

Le miroir, du fait de sa forme atypique, me posait un problème : j'étais obligée de partir d'un petit miroir ovale du commerce (il en existe de toutes les formes : carrés, ronds, rectangulaires...) mais je ne pouvais pas confectionner le cadre en Fimo car cette pâte doit cuire une demi-heure au four et je n'ai jamais osé la mélanger avec une autre matière...on ne sait jamais !!!.

Il existe aussi de la pâte à modeler qui durcit à l'air (c'est celle qui a été utilisée pour le cadre du grand miroir au-dessus de la cheminée de mon salon) mais elle reste assez grossière même travaillée longtemps et, surtout, je ne pouvais pas obtenir un support assez fin.

J'ai fini par opter pour du carton mousse de 1 mm d'épaisseur, évidé de la moitié de son épaisseur sur toute la surface du miroir pour pouvoir l'y insérer et le coller.

Ensuite, il a suffit de peindre comme le modèle...tant que faire se peut !!!

DSC01692     DSC01693

Une fois trouvé le principe, c'était très simple et rapide, beaucoup plus que les supports de plantes (suspension et étagère 3 plateaux) qui, mine de rien, m'ont demandé un après-midi  de travail pour toutes les deux !   

La suspension est faite de morceaux découpés dans une vieille chaîne (bijou), réunis à leur sommet dans l'anneau d'attache de la chaîne. A l'autre extrémité, un fil de fer très fin a été passé dans le dernier maillon et façonné en cercle en intercalant d'autres morceaux de chaînettes pour l'étage inférieur.

Sur les plateaux matérialisés par les cercles j'ai collé des morceaux de feutrine et le tout a été peint en vert.

Pour le support sur pieds, 3 bouts de cartons ont été percés aux 4 coins pour faire passer 4 morceaux de fil de fer recourbés ensuite à leurs extrémités. Le tout également peint en vert.

Cela paraît facile, comme ça, mais ils ne font chacun que 3 cm de hauteur, alors, au niveau de la manipulation...je ne ferai pas de dessin ! Je ne dirai pas non plus combien de bouts de carton m'ont été nécessaires pour arriver à en avoir 4 qui ne soient pas déchirés au moins à un coin !!!

Vous l'aurez compris, pour ce genre d'activité il faut beaucoup de patience et de persévérance, mais, paradoxalement, et ce n'est pas les adeptes qui me contrediront, cela détend énormément !!!

DSC01704

Allez, maintenant, j'attaque l'armature !!!

Bon, la découpe du verre s'est globalement bien passée : je n'y ai pas laissé un doigt (ou deux) et, si les tranches n'étaient pas aussi rectilignes que je l'aurais souhaité, cela aurait pu être pire !

Les baguettes sont là pour cacher les imperfections.

Le toit m'a donné plus de mal que prévu : j'ai eu la chance d'avoir comme matière première un revêtement récupéré sur une mini-serre qui a rendu l'âme dernièrement et dont les parois étaient d'un matérieu qui ressemble comme un frère à celui du toit de la vraie véranda...et à l'échelle en plus !

Par contre la découpe n'était aussi facile que je le pensais au départ et, surtout, le moindre débordement de colle laissait des traces.

Du coup, le résultat  n'est pas parfait mais bon, j'essaierai de faire mieux la prochaine fois ...

Donc, l'original...

DSC01678

   DSC01721

                                                       ....et la vitrine : 25X18X8

D'autres photos dans "divers"

Posté par chrisanne à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2009

Les chambres d'Adrien et d'Emma

Les chambres de mes deux petits-enfants de Seine et Marne, les "plus vieux" chronologiquement, ont été faites à l'identique, selon le désir de ma fille.

Il était aussi convenu que la livraison serait effectuée pour les deux en même temps, bien sûr !

Alors la publication sur ce blog sera aussi faite le même jour !

Elles ont, de fait, été confectionnées de façon concomittante, plusieurs éléments étant similaires :

  • le plancher, faits de lattes en balsa naturel teinté acajou

  • les "trofast" d'IKEA qui m'ont d'ailleurs donné beaucoup de fil à retordre : j'ai essayé plusieurs matériaux de confection, pour finir par me rabattre sur du carton, tout simplement, prélevé sur de vieilles chemises dossiers.

  • les rideaux, dont j'ai peint les motifs sur du tissu écru, la même démarche ayant été réalisée pour les housses de couettes.

La chambre d'Adrien :

SAVE0006

DSC01480         

Il aurait été hors de question que mon footballeur préféré n'ait pas son lit aux couleurs de l'OGC Nice, dont il est grand fan. Je l'ai donc fait avec des bandes de ganse noire collées sur du tissu rouge.

la chambre d'Emma :

SAVE0004 DSC01456

 

Au mur, comme pour Tiphaine, la reproduction du tableau de naissance que je lui ai fait aux points comptés.

Si, pour Adrien, le tapis est une photo de l'existant, celui-là a été réalisé avec des bandes de tissu collées sur un support en carton.

Alors, bien sûr, le résultat n'est pas "top" au niveau de l'échelle (on ne peut pas excéder 12 cm de profondeur si la vitrine doit être accrochée au mur, donc il faut quelquefois jouer avec la taille des meubles) mais, si je n'étais pas complètement satisfaite du résultat, la joie de mes petits-enfants découvrant leur chambre "en tout petit", avec à l'intérieur leur lit, leurs armoires, leurs jouets , bref, tout leur environnement, a été pour moi le plus grand des merci. Les enfants ne savent pas composer, alors je pense qu'ils étaient vraiment contents ! Ils veulent même que je leur apprenne à le faire !

Bien sûr, là encore, aucun objet n'a été acheté. Tout est fait en bois, fil de fer et avec l'incontournable pâte FIMO.

(d'autres photos dans l'album "les chambres")

Posté par chrisanne à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2009

le bureau de Michèle

Pour le départ à la retraite d'une collègue, je lui ai fait ce petit clin d'oeil : le bureau dans lequel elle a passé les dernières années de sa "vie active"

DSC01512

à partir de cet original :

DSC01488     DSC01489     DSC01491

Bien sûr, s'agissant d'une réplique "à l'identique" aucun des éléments n'a été acheté dans le commerce.

Tout est réalisé en carton, en bois et en pâte Fimo.

La principale difficulté a résidé dans la confection des pans coupés (qui ont été taillés dans du carton mousse). Il fallait jouer un peu avec l'échelle pour créer la même impression de mansarde tout en gardant de l'espace pour les meubles.

Les fenêtres, comme dans pratiquement toutes les autres vitrines que j'ai présentées sont découpées dans des boîtiers CD.

Derrière celles qui sont au ras du sol, une photo de la cour telle que l'on peut l'apercevoir depuis le bureau.

Les tableaux, reproductions...au mur ont été photographiés et réduits à l'ordinateur.

Je me suis beaucoup amusée lors de la réalisation de cette vitrine notamment lorsque j'ai façonné tous les objets (dossiers, lampe, PC...).

S'agissant d'un bureau à mobilier moderne, j'avais un peu peur que le résultat soit un peu "froid" mais, finalement, je ne suis pas déçue (d'autres photos dans l'album "divers") .

Posté par chrisanne à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »